Cancer du sein: les Médicaments erh&éde la poule, la Chance d’ &ésurvie

Cancer du sein: les Médicaments erh&éde la poule, la Chance d’ &ésurvie

Frau um die 50, attraktiv, rotkariertes Hemd, graue, kinnlange Haare, lachend, vor Scheune stehend
Une Classe de Cancer du sein, des Médicaments, de la Production de femelles Geschlechtshormons Œstrogènes inhibent, peut être à Risque, la Maladie de mourir, de réduire considérablement. Il s’agit d’une grande Étude, publiée dans la Revue The Lancet, a été publié.

Affichage

Ont le Cancer du sein chez les Patientes de ces soi-disant inhibiteurs de l’aromatase plus de cinq Ans, une diminution de leur Risque, dans un délai de dix Ans après le Début de la Thérapie de la Maladie de mourir de 40% par rapport aux Femmes qui n’Hormonothérapie. Déjà plus connus de la Médecine Tamoxifen était certes réussi, mais pas tout à fait aussi efficace: Un Traitement par le Tamoxifène a réduit le Risque, au cours de la même Période d’un Cancer du sein à mourir pour 30 pour Cent. L’, les Auteurs ont constaté sous la Direction du Professeur Mitch Dowsett, de l’Institute of Cancer Research à Londres et le Royal Marsden NHS Foundation Trust. Ils avaient pour vos Travaux de neuf Études avec plus de 30 000 Femmes sont fusionnées. Une Hormonothérapie, que ce soit avec Aromatasehemmern ou du Tamoxifène, est dirigée contre les Tumeurs, les Sites de liaison pour des Œstrogènes posséder, et donc aux récepteurs d’œstrogènes positifs. Ils sont les Krebsforschern selon 80% des cas de cancer du sein après la Ménopause responsable.

Pendant Tamoxifen qui bloque les récepteurs hormonaux, inhiber inhibiteur de l’aromatase, la Formation des Œstrogènes. Pour supprimer chez les Femmes après la Ménopause, les faibles Quantités d’Oestrogène, qui alors encore circuler dans le Sang. C’est important, car même en faibles Quantités, ni une Influence durable sur la Variété de Tumeurs peuvent avoir une sensibilité à l’hormone sexuelle réagir. Comme les Chercheurs rapportent ai déjà montré par le passé que l’inhibiteur de l’aromatase, une Récidive de Tumeurs chez les Femmes ménopausées atteintes de Cancer du sein plus efficace d’empêcher que le Tamoxifène. Comme vous, la Chance, la Maladie, la survie, l’impact n’a pas été démontrée.

HH

Un Aperçu de tous les Messages sur aponet.de dans la rubrique Actualités.

This entry was posted in 1. Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire