Gr&éhe: Charges f&ér les Professionnels de la santé dégrader

Gr&éhe: Charges f&ér les Professionnels de la santé dégrader

Hermann Gröhe

Düsseldorf – Presque un match à Domicile pour Bundesgesundheitsminister Hermann Gröhe: De sa Circonscription de Neuss, il est seulement une courte promenade sur le Rhin à Düsseldorf, où il hier à l’Événement "la Gestion de la santé dans les établissements de Soins" de la BKK Diaconie a participé. Que la Salle de réception, avec près de 40 Auditeurs n’est pas juste encombré, le dérange pas, apparemment, au moins, il n’est pas le remarquer.

On remarque cependant: Au Sujet des Soins connaît la Bundesgesundheitsminister très bien. Il n’est pas seulement technique, bien placés, on sent aussi son Engagement pour la Cause. Enfin, il a été plus tôt quelques Années, Président de la Diaconie Neuss-Sud. "Nous cultivons pas l’Évolution démographique, mais nous prenons soin de nos Pères et Mères", dit-il d’entrée, ce qui veut dire que nous sommes tous, concrètement, avec le Thème de Soins. Dans les Médias, les Critiques exprimées sur le Coût élevé du Pflegestärkungsgesetzes verfange aussi, pourquoi pas, parce que la Population de cette base de sa propre Expérience accepte.

Affichage

l’Allemagne est désormais la plus ancienne au monde de la Société, souligne le Ministre de la santé. Le dérange pas, mais qu’en suisse, le Débat sur le Vieillissement de la Population, surtout dans les Mineur-Tons. "Nous voulons tous, à l’Égard des Alternatives aime plus", ajoute-t-il. Mais bien sûr, je prends le Nombre de personnes dépendantes. C’est pourquoi, il est nécessaire et important, les Conditions de Travail du personnel Soignant, de sorte que leur santé n’est pas trop grand. Car les troubles psychiques ont augmenté de façon exponentielle.

"Ambulatoire avant stationnaire a pour le lieu de Travail Soins des Conséquences dramatiques", souligne Gröhe. Dans les établissements médico – sociaux seraient désormais principalement à la forte patient Gens viennent avec, pour Conséquence, une forte mentale Charges du personnel Soignant par la poursuite du Traitement avec l’Infirmité et la Mort.

This entry was posted in 1. Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *