test Sanguin dit dans l’Étude risque de suicide d’avance

test Sanguin dit dans l’Étude risque de suicide d’avance

dpa

Indianapolis – Existentielle Crises, dans un cas de Suicide extrémités, avec l’augmentation de la Formation d’une Enzyme dans le Sang s’accompagne de l’US Psychiatre dans Molecular Psychiatry (2013; doi: 10.1038/mp.2013.95) en tant que Base pour un éventuel test de Sang sur un de comportements suicidaires regarder.

Suicides sont le Résultat d’une libre Volonté, en quelque sorte, dans le Logiciel du Cerveau se pose. La Décision de Se suicider, cependant, souvent, peut – être pas tout à fait volontaire, sur le Sol de Maladies mentales graves, qui, tout comme le Stress, le Suicide précède, les Traces Matérielles du Corps peuvent laisser des traces. L’Équipe autour d’Alexandre Niculescu de l’Indiana University School of Medicine à Indianapolis, est à la recherche depuis une dizaine d’années après Biomarqueurs cette Crise existentielle des Personnes suicidaires, de décrire et, enfin, pour un Test prévisible.

Affichage

Pour l’Étude actuelle, les Chercheurs ont tout d’abord 75 Patients avec un Trouble bipolaire choisi particulièrement fortes sautes d’Humeur, a souffert. Plus de trois Ans, les Patients ont été associés à Hamilton Rating Scale for Depression et d’autres Questionnaires à votre Suizidneigung interviewé.

Lors de chaque Rendez-vous, des échantillons de Sang ont été prélevés à l’aide d’ARN-Analyse de l’Activation d’un certain Nombre de Gènes a été étudiée dans les Études précédentes, avec des Troubles de l’humeur ou de Psychose ont été associés. À la Fin de confit de cinq Biomarqueurs dehors, dont la Formation avec la Suicidalité des Patients en corrélation. Parmi eux sortait à l’Enzyme SAT1 (spermidine/spermine N1–acétyltransférase 1), le Corps à des Réactions de stress, davantage de fait, que ce soit en cas d’Infection, le manque d’Oxygène, la production de Toxines, ou tout simplement dans mentales des Crises.

This entry was posted in 1. Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire